Quel est le succès des foires et salons en ligne et quelles sont les attentes de la génération Y envers eux?

Publié le 23.06.2016 de Christoph Spangenberg

Chaque marque peut devenir la marque préférée en ligne. L'expert en marketing Huib van Bockel et la chercheuse en sciences du comportement Tessa van Asselt ont expliqué, à l'«UFI Open Seminar» à Bâle, ce que les entreprises doivent faire pour y arriver et ce que la génération Y attend des foires et salons. Le thème de la rencontre du secteur des foires et salons s'intitule cette année: The Challenge of Change.

Huib van Bockel @ UFI Open Seminar Basel 2016 (MCH Group) Huib van Bockel

Comment les entreprises atteignent-elles des clients potentiels sur internet? Comment attirent et fidélisent-elles des utilisateurs en ligne et sur les réseaux sociaux? Comment la génération Y qui est née entre 1980 et 1995 veut-elle qu'on s'adresse à elle, et plus important encore, qu'attend-t-elle des foires et salons? La plupart des entreprises font actuellement face à des tels défis. Les discussions à l'«UFI Open Seminar» ont porté sur la numérisation et la Business Transformation, mais aussi sur la sécurité lors des manifestations. Des experts en marketing et du secteur des foires et salons y ont pris part, du 20 au 22 juin 2016 au Congress Center Basel.

Quand les marques sont-elles appréciées en ligne?

«Faites quelque chose de précieux pour les gens, et ils vous aimeront. Soyez une marque qui donne une valeur à une chose», déclare l'expert en marketing Huib van Bockel, ancien directeur marketing chez Red Bull et fondateur de la boisson énergisante Tenzing. Cela signifie: fournir un contenu utile et émotionnel pour inciter les personnes à s'intéresser au produit. Pour les salons et foires, c'est par exemple un contenu intéressant sur les exposants, leurs produits et leur mission. «Chaque business peut générer en ligne un grand engagement», déclare van Bockel.

«Sans un message permanent, ça ne fonctionne pas»

Nike est un bon exemple. Au lieu de promouvoir de manière peu élégante les produits, le géant de l'équipement sportif produit un contenu que les personnes consomment volontairement et qui soutient la mission de Nikes. Inciter les gens à faire plus de sport et à aller courir plus fréquemment. Selon van Bockel, «sans un message permanent, ça ne fonctionne pas». II est aussi important d'atteindre immédiatement les gens. «Les entreprises n'ont en ligne qu'une seconde pour convaincre les utilisateurs, sinon ils passent à autre chose.»

Van Bockel a critiqué les prestations publicitaires pour les utilisateurs, fournies sur la base des données collectées. Ils bloqueraient un jour ou l'autre les marques, par un outil comme un bloqueur de pub ou mentalement. Il ne suffit pas d'être seulement présent sur les réseaux sociaux. «Il ne s'agit pas seulement d'utiliser les réseaux sociaux, mais d'être social.»

Les conclusions de Huib van Bockel pour le secteur des foires et salons:

Huib van Boeckel @ UFI Open Seminar Basel 2016 (MCH Group)

Comment les foires et salons atteignent-ils la génération Y?

Ils ont le plus fort pouvoir d'achat de toutes les générations et sont souvent le principal groupe cible pour les spécialistes en commercialisation: qui appellent aussi la génération Y Millennials. Font partie de cette génération les personnes nées entre 1980 et 1995. Toute personne qui voudrait les toucher, doit les comprendre.

La génération Y est marquée par des conflits, ne prend pas confiance rapidement, est d'un optimisme empreint de réalisme, a grandit avec la connaissance qu'elle peut atteindre tout ce qu'elle veut, C'est ainsi que la chercheuse néerlandaise en sciences du comportement Tessa van Asselt décrit cette génération. Les Millennials sont souvent en ligne pour échanger avec d'autres personnes de leurs réseaux. 93 % vont au lieu avec le smartphone. La génération Y attend des marques et produits qu'ils rendent le monde meilleur.

«Améliorez les expériences»

Qu'est-ce que cela signifie pour les foires et salons ainsi que pour les évènements? «Les Millennials veulent participer activement, pas seulement écouter», explique van Asselt. Acquérir des aptitudes et des connaissances et les partager avec d'autres. Ils sont à la recherche d'expériences et d'aventures et pas d'objets de possession. Ils veulent qu'on les surprenne. Les foires et salons ont ici une bonne position de départ: «Les foires et salons sont si importants parce qu'on vend des expériences», déclare van Asselt. Son conseil: «améliorez leurs expériences et faites-les participer» - de la manière la plus personnalisée possible.

L'expert en internet des objets Bernd Heinrich d'open Berlin Innovation Center Cisco a expliqué comment ça marche. Cisco a organisé des manifestations appelées «Hackathons» lors d'un salon des entrepreneurs. Les Hackathons sont des évènements durant lesquels des développeurs de logiciel et de matériel collaborent pour fabriquer ensemble des produits utiles, créatifs ou divertissants. L'idée a été un succès: les Hackathons ont multiplié le nombre de visiteurs et le salon a fabriqué différents prototypes à la fin du salon. Certains de ces prototypes ont été perfectionnés ensemble.

Le grand dîner de gala d'anniversaire de MCH Group a eu lieu à la fin de la deuxième journée du séminaire:

UFI Open Seminar Basel 2016, Gala Dinner (MCH Group)

UFI Open Seminar Basel 2016, Gala Dinner (MCH Group)

> Plus de photos d' «UFI Open Seminar» à Bâle

Christoph Spangenberg

Publié sous:

Ecrire un commentaire

 
 

 

Partager