Ascension et du déclin du salon du nucléaire Nuclex

Publié le 04.01.2016 de
MCH Group Nuclex Protest

À l'époque où le nucléaire était encore considéré comme la technique du futur et non comme un risque à la sécurité, la branche se retrouvait au salon du nucléaire "Nuclex" à Bâle. La première édition eut lieu pour la première fois en 1966. La dernière édition se déroula en 1981, sous une importante protection policière.

La résistance envers le nucléaire grandit aussi dans les années 80 dans la région bâloise. Les centrales nucléaires prévues comme celle de Kaiseraugst ne furent pas réalisées. Des "initiatives pour la protection nucléaire" furent acceptées à Bâle-Ville et Bâle-Campagne. Ce n'était pas la protestation croissante, mais ce fut l'absence d'importantes sociétés internationales au Nuclex 1981 qui conduisit à sa fin. Il fallut une présence policière massive pour sécuriser la dernière édition en 1981.

Le Nuclex se déroula six fois entre 1966 et 1981, avec à chaque édition des colloques. Il témoigna de la naissance et de l'établissement d'une industrie nucléaire civile et connut un grand succès parce que la Suisse ne protégea pas son marché de l'énergie contre l'extérieur et offrit les mêmes conditions à tous les exposants.

En outre, l'intérêt pour le nucléaire était grand dans les années 50. En 1958, il y eut une exposition spéciale consacrée à ce thème. En 1959, les grandes sociétés suisses présentèrent un modèle pour la construction d'une centrale nucléaire d'essai au salon.

MCH Group Nuclex 1975
 MCH Group Nuclex 1981 USSR

Publié sous:

Ecrire un commentaire

 
 

 
Captcha