Les salons et les relations harmonieuses au sein du salon

Publié le 17.02.2016 de
MCH Group Schweizer Mustermesse Basel 1947

Les salons commerciaux ont près de 3000 ans. Il en existait déjà au 9ème siècle avant Jésus Christ. À l'époque, la Place de la Foire jouissait d'un protection spéciale.

900 ans avant la naissance de Jésus Christ, dans la ville portuaire phénicienne Tyr, aujourd'hui situé au sud du Liban: des marchands offrent leur marchandises. Toute personne qui aimerait les acquérir, doit échanger. C'est le premier salon commercial traditionnel. Il est décrit en détail dans l'Ancien Testament de la Bible, Livre de Ezekiel, chapitre 27. Le fondateur de cette forme commerciale fut le roi phénicien Hiram I.

À l'époque, la Bible l'explique ainsi, la Place de la Foire était une zone de protection particulière. Même les ennemis pouvaient commercer sans aucune menace durant la durée de la foire. Cette particularité est aujourd'hui considérée comme des relations harmonieuses au sein du salon.

La Place de la Foire - une zone de protection patriculière

Les relations harmonieuses au sein du salon signifient plus que le maintien de la sécurité et l'ordre. Ҫa signifie aussi: des personnes doivent pouvoir exposer et  participer à des salons et foires en tant qu'exposants ou visiteurs, indépendamment des différences politiques. Les critères de participation politiques sont interdits. L'état est responsable du maintien des relations harmonieuses au sein du salon.

Ce qui s'appliquait déjà il y a presque 3000 ans, est toujours d'une importance fondamentale. Aujourd'hui, des exposants et visiteurs du monde entier se rencontrent durant les salons, foires et des congrès, sans tenir compte de la situation politique et d'éventuelles différences politiques. Et la Foire d'échantillons – l'image montre un extrait de l'année 1947 – est du point vue historique encore jeune, en dépit de cent ans d'histoire.

Photo: Staatsarchiv Basel Stadt/Privatarchiv MCH Group

Publié sous:

Ecrire un commentaire

 
 

 
Captcha