La tradition des journées «particulières» du salon

Publié le 22.04.2016 de
Muba, Tag der Frau (MCH Group)

Les journées particulières du salon et les pays hôtes ont une longue tradition lors de nos foires et salons. Ils fêtèrent une première à la toute première édition de la Muba: avec la «Journée tessinoise», le 29 avril 1917.

Les «journées cantonales» furent lancées avec un hommage spécial au Tessin. Elles servaient à relier les différentes parties du pays dans le sens d'une vitrine nationale à la Foire d'échantillons et de renforcer le sentiment d'appartenance commune au-delà des frontières culturelles. À la 2ème Foire d'échantillons en 1918 et en 1927, se déroulèrent les «Journées Romandes», suivies de la «Journée des Grisons», la «Journée de Soleure» ainsi que de la «Journée bâloise» L'intégration de l'étranger fut aussi entretenue tôt à la Foire suisse d'échantillons: les «Journées alsaciennes» eurent lieu entre 1933 et 1937.

Au bout de quelques années, d'autres journées spéciales devinrent une tradition à la Muba, comme par exemple la «Journée de la presse», la «Journée officielle», la «Journée des Suisses de l'étranger» ou les «Journées des partenaires commerciaux». On célèbre jusqu'aujourd'hui la «Journée de la femme» qui se déroula pour la première en 1975 à l'occasion de l'année de la femme proclamée par l'assemblée générale de l'ONU. Mais, d'autres salons et foires entretiennent la tradition des journées spéciales, par exemple Baselworld avec la «Press Day» et la «Opening Day» ou Art Basel avec ses différentes journées VIP ou de vernissage et Giardina avec le «GiardinaOPENING», la veille de l'ouverture du salon. Holz organise aussi aujourd'hui les «Journées Romandes».

Publié sous:

Ecrire un commentaire