La naissance des salons professionnels (internationaux)

Publié le 10.06.2016 de
Holz, Messe Basel (MCH Group)

L'organisation de salons professionnels internationaux fut déjà débattue en 1947. À cette époque, malheureusement sans succès parce que d'importantes associations professionnelles s'opposaient à une ouverture de la Foire suisse d'échantillons.

Il fallut dix ans pour assister à la première édition du salon professionnel à Bâle. Ce salon dédié au secteur de la transformation du bois existe aujourd'hui sous le nom de HOLZ. Pro Aqua – Pro Vita, salon international dédié à la technologie de l'environnement ainsi qu'ILMAC, salon industriel de la technologie des procédés et de laboratoire, font aussi partie des salons professionnels de la première heure.

Les salons professionnels sont nés de trois manières différentes: Premièrement, ils pouvaient être organisés par des organisateurs externes nationaux et étrangers. Durant la phase entre la Première Guerre et la Seconde Guerre mondiale, de telles expositions spécialisées se déroulaient déjà à Bâle. La société de foires mettait à leur disposition ses halles, s'occupait de la logistique et de l'organisation. L'exposition internationale consacrée aux machines-textiles (ITMA) fut un exemple de salon professionnel international organisé à Bâle. Deuxièmement, les salons professionnels sont nés du détachement d'un secteur industriel de la Foire d'échantillons comme par exemple, le salon de l'horlogerie et de la bijouterie, le salon suisse de la construction, Swissbau ou le salon international du secteur de la transformation du bois, HOLZ. Troisièmement, les responsables de la foire ont créé de nouveaux salons professionnels pour tenir compte ou consolider de nouveaux marchés. Souvent, ces types de salons professionnels sont issus d'expositions spéciales de la Foire d'échantillons. Deux des anciens salons professionnels de ce troisième type furent le salon de l'environnement «Pro Aqua – Pro Vita» et le salon du nucléaire «Nuclex». En dépit de leur grande différence du point de vue contenu, ces deux salons professionnels furent des nouveautés innovantes qui eurent un grand succès.

Schweizer Mustermesse in Basel, 1957 (MCH Group

Messe Basel, 1957

En outre, la part des salons professionnels (internationaux) aux résultats de l'entreprise était, dès le début des années 70, supérieure à celle de la muba. Aujourd'hui, 45 salons en régie propre et Joint-Ventures ainsi que plus de 50 salons tiers sont organisés sur nos sites à Bâle, Lausanne et Zurich.

Photos: MCH Group; Staatsarchiv Basel Stadt/Privatarchiv MCH Group

> 100 ans en histoires: Le blog commémoratif

Publié sous:

Ecrire un commentaire