100 ans Baselworld: un voyage dans le temps

Publié le 21.03.2017 de Christoph Spangenberg

Avec 29 exposants, le groupe «Horlogerie et bijouterie» fut un petit secteur à la première Foire suisse d'échantillons de 1917. Le salon Baselworld qui en est issu est aujourd’hui le principal rendez-vous de l’horlogerie et de la bijouterie mondiales. Les dernières créations et innovations y sont présentées. En route pour un voyage dans le temps: 100 ans salon de l’horlogerie et de la bijouterie. 100 ans Baselworld.

Sektor Uhren- und Schmuck, Schweizer Mustermesse (MCH Group)

Le monde aura le regard tourné vers Bâle à l'occasion de la tenue annuelle au printemps de Baselworld. Les marques les plus célèbres de l’industrie de l’horlogerie et de la bijouterie présenteront leurs nouvelles créations et innovations. Les stands d’exposition sont à eux seuls un évènement. Certains sont somptueux et pompeux, d’autres futuristes et modernes, d’une taille maximale de 1600 mètres carrés. Bon nombre des stands sont à plusieurs étages. Près de 145 000 visiteurs, acheteurs, journalistes visitent les halles d’exposition. Un quotidien du salon, le «Baselworld Daily News», est produit.

1917: la première Foire suisse d’échantillons à Bâle

Tout débuta il y a 100 ans. La première Foire suisse d’échantillons ouvrait ses portes en 1917 à Bâle. Elle fut créée pour soutenir l’économie nationale pendant la Première Guerre mondiale. Sur les 831 sociétés exposantes, 29 faisaient partie du groupe «Horlogerie et bijouterie». Un petit secteur pour une branche puissante. Quelques années auparavant, en 1912, l'industrie horlogère suisse dominait presque complètement le marché mondial, avec une part de marché de près de 90 %. Les montres de poche et les petites montres bracelets, les horloges murales et les chronomètres furent exposés à la Muba. Le secteur de la bijouterie présenta surtout des bracelets et bagues en or, des bijoux de mode en émail, et des pierres précieuses ainsi que leur transformation. La première Foire suisse d’échantillons à Bâle fut un succès. Plus de 300 000 visiteurs affluèrent dans les halles, les entreprises enregistrèrent des contrats d’une valeur de plus de 20 millions de francs.

Uhren- und Schmuckmesse (MCH Group)

En 1923, une petite exposition collective de l'industrie horlogère suisse se déroula, avec 30 exposants. En 1931, 70 exposants y participèrent pour la première fois avec leur propre pavillon. En 1932, la direction de la foire conféra au secteur de l'horlogerie le statut de salon professionnel autonome.

Le «joyau de la Foire d’échantillons» devient international

Le salon de l'horlogerie se déroula même après l'éclatement de la Deuxième Guerre mondiale. Durant les années de guerre, il fut considéré par les médias régulièrement comme le «joyau» de la Foire d'échantillons et comme le reflet de «la forte volonté de tenir jusqu'au bout». En 1972, il s’ouvrit aux exposants internationaux, avec le nouveau directeur de la foire Frédéric Walthard. Un autre jalon fut posé en 1973: le salon de l’horlogerie eut lieu sous le nom de «Salon européen de l'horlogerie et de la bijouterie (EUSM)» en tant que salon professionnel autonome, parallèlement à la Foire d'échantillons. Des exposants de Belgique, d'Allemagne, de Finlande, de France, de Grande- Bretagne, d'Italie, des Pays-Bas, d'Autriche, d'Espagne et de Suisse prirent part à ce salon. L'EUSM grandit rapidement et atteignit en 1975 avec plus de 60 000 acheteurs professionnels un nouveau record.

Baselworld (MCH Group)

Le salon de l’horlogerie et de la bijouterie se sépara complètement de la Muba en 1984. Il porta alors le nom de «BASEL 84». Le salon devint plus que jamais un évènement international. Sur les 1550 exposants, près de 500 étaient de Suisse, plus de 2000 visiteurs venaient par contre des États-Unis et 8000 d’autres régions du monde. Des exposants de pays non européens furent autorisés à participer à «BASEL 86», c’est pourquoi, cette édition fut le premier salon international. Par la suite, le nombre d'exposants et de visiteurs augmenta constamment. BASEL devint l'une des manifestations de la branche les plus importantes dans le monde. Le nom fut complété par «Salon international de l'horlogerie et de la bijouterie» dès 1995 pour mieux souligner le caractère mondial de la manifestation.

Nouveau bâtiment conçu par Herzog & de Meuron: une nouvelle dimension

Baselworld (appellation officielle du salon depuis 2003) a atteint une nouvelle dimension en 2013. Pour la première, le salon de l’horlogerie et de la bijouterie se déroula dans les nouvelles halles d’exposition créées par le duo d’architectes Herzog & de Meuron. La plupart des stands furent majoritairement nouvellement conçus et construits pour cette manifestation. Ils forment depuis lors un microcosme de luxe qui émerveille aussi les visiteurs non professionnels.

Centenaire de Baselworld, du 23 au 30 mars 2017, Messe Basel. Infos sur baselworld.com
> Pus d’anecdotes et de photos relatives à l’histoire de Baselworld et de MCH Group

Images de l'histoire de Baselworld:

/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-13.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-14.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-15.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-04.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-05.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-03.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-06.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-07.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-08.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-09.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-11.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
/-/media/mch-group/Images/Content/News/Blog/2017/2017-03/baselworld-gallery/mch-group-baselworld-12.jpg?mh=4092&mw=4092
Baselworld (MCH Group)
Christoph Spangenberg

Publié sous:

Ecrire un commentaire