Nouvelle plateforme technologique PRNCPL: comment deux créateurs veulent révolutionner la visite des foires d’art

Publié le 02.11.2017 de Christoph Spangenberg
The PRNCPL team and the app (MCH Group)

Deux créateurs new-yorkais veulent révolutionner la visite et la gestion des données des foires d’art. Avec PRNCPL, Moenen Erbuer et Tobias Boonstoppel de MCH Group ont développé une nouvelle plateforme technologique qui permet de mettre en réseau les organisateurs et les galeries. L’application correspondante relie par réalité augmentée les œuvres d’art réelles au catalogue digital de la foire. L’application fera ses premiers pas à Art Düsseldorf. Une interview avec Moenen Erbuer, Head of Design & UX.

Moenen, vous avez développé une application qui vise à changer radicalement la visite des foires d’art. De quoi s’agit-il?

L’expérience des foires d’art n’a pas énormément évolué ces dernières années et l’introduction de nouvelles solutions digitales dans ce secteur était attendue depuis longtemps. Les visiteurs et les collectionneurs ont depuis longtemps l’habitude de photographier des œuvres d’art et leurs étiquettes – c’est le point de départ de notre application. Grâce à sa fonction sans doute la plus remarquable, le visiteur peut scanner des œuvres d’art (ou leurs étiquettes) et obtenir en temps réel des informations sur celles-ci. L’application identifie l’œuvre d’art photographiée et fournit toutes les informations nécessaires, y compris une photo en haute définition, les coordonnées de l’exposant ainsi que toutes les informations supplémentaires que la galerie met à disposition, par exemple le média, les dimensions et le prix de l’œuvre. Cependant, toutes les œuvres d’art ne sont pas faciles à reconnaître – notamment les sculptures, les vidéos ou les œuvres ayant une surface réfléchissante représentent un défi pour l’application. C’est pourquoi les visiteurs peuvent aussi photographier l’étiquette de l’objet et appeler ainsi les informations correspondantes.

Vous mettez ainsi les œuvres d’art réelles en liaison avec le catalogue classique et une expérience digitale. Comment les collectionneurs et les galeries exposantes en profitent-ils?

L’application offre aux collectionneurs une interface simple et conviviale, au moyen de laquelle ils peuvent garder une vue d’ensemble des objets exposés qui les ont le plus intéressés. En même temps, l’application leur permet de consulter tous les détails dont ils ont besoin pour entrer en contact avec les galeries avant, pendant et après l’exposition. Le collectionneur obtient même une photo professionnelle de l’œuvre d’art, qui remplace les photos prises sous un angle défavorable et dans de mauvaises conditions d’éclairage avec un téléphone mobile. L’application offre aux collectionneurs et conseillers en art la possibilité de partager facilement des œuvres avec des clients, des amis ou des followers sur les réseaux sociaux. Les galeries profitent de cette attention supplémentaire et de l’expérience fluide des collectionneurs – en fin de compte, l’application a pour but de les aider à vendre leurs objets.

Sequence of the PRNCPL App (MCH Group)

L’application fera ses débuts à la première d’Art Düsseldorf. Y a-t-il déjà d’autres partenaires?

Nous n’aurions pas pu trouver de meilleur partenaire que la première édition d’Art Düsseldorf pour l’introduction de notre application. Walter et Andreas (les fondateurs d’Art Düsseldorf) ont immédiatement saisi le potentiel de l’application. Par la suite, nous collaborerons probablement avec la foire d’art indienne India Art Fair. Elle fait également partie des «Regional Art Fairs» de MCH Group. Par ailleurs, nous sommes en pourparlers avec quelques autres manifestations de ce genre.

L’application est un module de PRNCPL, une nouvelle plateforme technologique que tu as développée pour MCH Group avec ton partenaire Tobias Boonstoppel. Quelle est l’idée derrière PRNCPL?

PRNCPL est une nouvelle plateforme technologique pour le secteur de l’art. En premier lieu, PRNCPL aide les foires d’art à gérer leurs données et à offrir la meilleure expérience digitale possible aux galeries participantes, aux collectionneurs et aux visiteurs. Les foires d’art sont à la pointe du marché de l’art contemporain et ont un grand potentiel d’optimisation et de croissance. Nous sommes en train de développer l’infrastructure digitale qui permettra aux foires d’art de grandir et sommes prêts pour cela à aller jusqu’aux limites du possible. Bien entendu, nous soutenons avant tout les foires d’art dans lesquelles MCH est impliqué, mais nous voyons plus loin. Nous voulons révolutionner tout le secteur.

PRNCPL est issu de Curiator, une plateforme pour amateurs d’art que j’ai conçue avec Tobias et qui a été reprise par MCH Group en 2016. Pour ne pas créer la confusion, nous développons le concept économique sous-jacent à Curiator sous la forme d’un projet séparé. Mais au bout du compte, tout sera lié et fera partie du même écosystème.

À quels défis avez-vous été confrontés dans le développement de PRNCPL?

La structure du système de base de données est très complexe. Construire un système extrêmement compliqué avec une interface utilisateur conviviale représente un grand défi. Comme notre application devait aussi fonctionner hors connexion, nous n’avons pas pu recourir à une solution de reconnaissance d’images existante et avons été obligés d’en développer une nouvelle. Nous avons ainsi été confrontés à plusieurs défis technologiques et avons passé pas mal de temps à étudier et mettre au point d’innombrables prototypes et à tester différentes choses. La reconnaissance optique des caractères pour les étiquettes des œuvres d’art a présenté ses propres challenges, notamment à cause de la forte ressemblance entre certains caractères. Nous avons dû relever tous ces défis dans le cadre d’un calendrier très serré.

> App Download: www.art-dus.de/app
> Test: www.bit.do/art-dus-artworks
> Aperçu de l'applicatin: www.prncpl.com/app/preview

Christoph Spangenberg

Publié sous:

Ecrire un commentaire

 
 

 
Captcha