Nos plates-formes & communautés

Art Basel est une marque leader sur le marché mondial de l’art. Notre portefeuille inclut également de nombreuses plates-formes B2B et B2C de premier plan au niveau national dans divers secteurs.

MCH Group | ArtBasel | Logo.
MCH Group | Berufsmesse Zuerich | Logo.
MCH Group | Creativa | Logo.
MCH Group | Criterion | Logo.
MCH Group | Design Miami | Logo.
MCH Group | Didacta Digital Swiss | Logo.
MCH Group | Giardina | Logo.
MCH Group | Holz | Logo.
MCH Group | IFAS | Logo.
MCH Group | Igeho | Logo.
MCH Group | ILMAC | Logo.
MCH Group | Masterpiece | Logo.
MCH Group | Mefa | Logo.
MCH Group | Powertage | Logo.
MCH Group | Salon des métiers et de la formation Lausanne | Logo.
MCH-Group-Securite-Lausanne-Logo
MCH Group | Swiss Custom | Logo.
MCH Group | Swiss-Moto | Logo
MCH Group | Swissbau | Logo.

Live Marketing Solutions

MCH Global, MC2 et Expomobilia proposent des services complets dans le domaine du marketing expérientiel, depuis la stratégie jusqu’à la mise en œuvre – dans le monde entier.

MCH Group | Expomobilia | Logo.
MCH Group | MC2 | Logo.
MCH Group | MCH Global | Logo.

Nos infrastructures événementielles

Nous disposons d'infrastructures événementielles attrayantes et multifonctionnelles à Bâle (Messe Basel, Congress Center Basel) et à Zurich (Messe Zürich). Ils sont à jour d'un point de vue écologique.

MCH Group | Congress Center Basel | Logo.
MCH Group | Messe Basel | Logo.
MCH Group | Messe Zuerich | Logo.

Comptes semestriels 2018 conformes aux attentes

MCH Group présente pour la période allant du 1er janvier au 30 juin 2018 un bilan semestriel consolidé qui est conforme aux attentes.

Les recettes d’exploitation sont en hausse sensible par rapport au premier semestre de l’année précédente, malgré une baisse substantielle des recettes pour le salon de l’horlogerie et de la bijouterie Baselworld, principalement en raison du fort cycle de foires et salons (Swissbau) et de l’effet de MC2, agissant pour la première fois sur toute la période du rapport. Le bénéfice consolidé est inférieur de 17 % à celui de la même période de l’année précédente, ce qui s’explique principalement par les baisses liées à Baselworld.

MCH Group | Messe Basel | Messeplatz | Aussenansicht.

Compte de résultat et bilan

Au cours de la période du 1er janvier au 30 juin 2018, les recettes d’exploitation consolidées se sont élevées à 356,6 millions de CHF et sont supérieures de 16,7 % à celui du premier semestre de l’année précédente (305,6 millions de CHF). Les charges d’exploitation de 330,9 millions de CHF ont augmenté de 20,1 % par rapport à l’année précédente (275,5 millions de CHF). En conséquence, la rentabilité a diminué par rapport à la même période de l’année précédente: l’EBITDA s’élève à 53,4 millions de CHF (année précédente 63,7 millions de CHF), l’EBIT à 25,7 millions de CHF (année précédente 30,1 millions de CHF). Le bénéfice consolidé (part actionnaires de MCH Group) s’établit à 21,9 millions de CHF (année précédente 26,5 millions de CHF), ce qui correspond à une marge bénéficiaire consolidée de 6,1 % (année précédente 8,7 %).

Au 30 juin 2018, le total du bilan s’élève à 733,9 millions de CHF (au 31 décembre 2017 688,2 millions de CHF), qui se répartissent comme suit: à l’actif, actifs circulants à hauteur de 327,6 millions de CHF et actifs immobilisés de 406,3 millions de CHF. Au passif, capital étranger à hauteur de 477,8 millions de CHF et fonds propres de 256,1 millions de CHF. Le ratio de fonds propres est de 34,9 % (au 31 décembre 2017 34,0 %). La trésorerie est passée de 115,9 millions de CHF à 212,8 millions de CHF au cours de la période sous revue, ce qui s’explique par le placement réussi de l’emprunt obligataire de 100 millions de CHF en avril 2018.


Processus de transformation

MCH Group est engagé dans un processus de transformation qui doit lui permettre de s’adapter aux grands changements en cours dans le secteur classique des foires et événements. Au cours des dernières semaines, la direction s’est intensivement impliquée dans le processus de transformation et a élaboré un plan de mesures en ce sens. La stratégie d’entreprise consistant à élargir l’offre de services, à renforcer la présence internationale et à augmenter la numérisation sera fondamentalement maintenue, les différentes initiatives étant réexaminées à la lumière des résultats déjà obtenus. En plus d’une focalisation claire sur les projets stratégiques ayant le potentiel le plus grand et le plus durable, l’organisation doit également être rationalisée et les synergies entre les secteurs d’activités doivent être mieux exploitées. Ce processus de transformation prendra un certain temps. En outre, le taux de remplissage futur des infrastructures à Bâle sera examiné en tenant compte des scénarios de développement possibles du secteur des foires et événements.


Prévision pour le résultat annuel 2018

Étant donné que les plus grands événements ont toujours lieu au premier semestre et que les mois d’été sans événements tombent au second semestre, la marche des affaires au second semestre est toujours plus faible qu’au premier et déficitaire. Le premier semestre 2018 a été cycliquement fort en raison de Swissbau, même si cet effet de cycle a été amoindri par rapport aux années précédentes par les pertes au niveau de Baselworld. Le second semestre 2018, cycliquement faible, sera marqué par l’absence de Prodex et Swisstech qui ont dû être reportés de l’automne 2018 au printemps 2019. En outre, les coûts de développement pour la première de Grand Basel sont plus élevés qu’initialement prévu.

Ces facteurs obligent MCH Group à corriger sa prévision pour le résultat annuel 2018. Le groupe s’attend à un résultat annuel 2018 négatif de plusieurs millions d’euros avant amortissements spéciaux. Il est probable qu’une nouvelle correction de la valeur des halles d’exposition à Bâle devra être opérée à la suite de l’examen à effectuer, qui pourra entraîner une perte annuelle se chiffrant en centaines de millions.


Hans-Kristian Hoejsgaard nouveau CEO par intérim

Le Conseil d’administration a élu au 4 septembre 2018 Hans-Kristian Hoejsgaard CEO par intérim de MCH Group. Il exercera cette fonction jusqu’à ce qu’un remplaçant définitif soit nommé à la direction opérationnelle. Âgé de 60 ans, Hans-Kristian Hoejsgaard est de nationalité danoise et a plus de 30 ans d’expérience dans des postes de direction dans l’industrie du luxe et des biens de consommation ainsi que dans le commerce spécialisé. Il a notamment travaillé pour différentes entreprises – parmi lesquelles le groupe LVMH – en Asie, pour Georg Jensen Ltd. à Copenhague et Timex Group dans le Connecticut aux États-Unis. Il a été CEO d’Oettinger Davidoff AG à Bâle de 2011 à 2017. Depuis 2018, il dirige sa propre entreprise de conseil.

“Je suis heureux de pouvoir soutenir et diriger MCH Group par intérim jusqu’à ce qu’un CEO permanent soit trouvé”, déclare Hans-Kristian Hoejsgaard à propos de sa nouvelle fonction. “MCH Group est une autre entreprise internationale bâloise que j’admire et que je connais en tant qu’exposant et sponsor. J’ai hâte de travailler avec le Conseil d’administration, la direction et les collaboratrices et collaborateurs afin de préparer l’entreprise pour l’avenir en cette période stratégiquement difficile.”

Ulrich Vischer, président du Conseil d’administration de MCH Group, se réjouit également: “Nous sommes heureux d’avoir pu trouver en peu de temps un manager aussi expérimenté que Hans-Kristian Hoejsgaard. Il sera un atout précieux pour notre entreprise en ces temps difficiles.”