Nos plates-formes & communautés

Art Basel est une marque leader sur le marché mondial de l’art. Notre portefeuille inclut également de nombreuses plates-formes B2B et B2C de premier plan au niveau national dans divers secteurs.

MCH Group | ArtBasel | Logo.
MCH Group | Berufsmesse Zuerich | Logo.
MCH Group | Creativa | Logo.
MCH Group | Criterion | Logo.
MCH Group | Design Miami | Logo.
MCH Group | Didacta Digital Swiss | Logo.
MCH Group | Giardina | Logo.
MCH Group | Holz | Logo.
MCH Group | IFAS | Logo.
MCH Group | Igeho | Logo.
MCH Group | ILMAC | Logo.
MCH Group | Masterpiece | Logo.
MCH Group | Mefa | Logo.
MCH Group | Powertage | Logo.
MCH Group | Salon des métiers et de la formation Lausanne | Logo.
MCH-Group-Securite-Lausanne-Logo
MCH Group | Swiss Custom | Logo.
MCH Group | Swiss-Moto | Logo
MCH Group | Swissbau | Logo.

Live Marketing Solutions

MCH Global, MC2 et Expomobilia proposent des services complets dans le domaine du marketing expérientiel, depuis la stratégie jusqu’à la mise en œuvre – dans le monde entier.

MCH Group | Expomobilia | Logo.
MCH Group | MC2 | Logo.
MCH Group | MCH Global | Logo.

Nos infrastructures événementielles

Nous disposons d'infrastructures événementielles attrayantes et multifonctionnelles à Bâle (Messe Basel, Congress Center Basel) et à Zurich (Messe Zürich). Ils sont à jour d'un point de vue écologique.

MCH Group | Congress Center Basel | Logo.
MCH Group | Messe Basel | Logo.
MCH Group | Messe Zuerich | Logo.

Résultat 2018 dans le cadre des prévisions

MCH Group présente pour l’exercice 2018 une perte de -17,6 millions de CHF dans l’activité d’exploitation. À celle-ci s’ajoutent des amortissements exceptionnels pour une nouvelle dépréciation nécessaire des bâtiments d’exposition à hauteur de -132,3 millions de CHF et des charges exceptionnelles pour des mesures de restructuration de -40,5 millions de CHF, qui entraînent au total une perte consolidée de -190,4 millions de CHF.

MCH Group | Art Basel Hong Kong | Koenig Galerie.

Les charges exceptionnelles pour mesures de restructuration comprennent principalement l’activation et l’amortissement de l’écart d’acquisition de Winkler Livecom AG qui a été vendue le 31 décembre 2018, l’amortissement d’immobilisations corporelles pour Baselworld et Grand Basel ainsi que des provisions pour des mesures structurelles et organisationnelles déjà engagées.

  • Chiffre d’affaires en hausse à 522,8 millions de CHF
  • Perte d’exploitation de -17,6 millions de CHF 
  • Amortissements exceptionnels pour des bâtiments de -132,3 millions de CHF
  • Charges exceptionnelles pour restructuration de -40,5

Le total du bilan au 31 décembre 2018 s’élève à 498,2 millions de CHF. Par suite de ces mesures exceptionnelles, les fonds propres se sont réduits de 233,7 millions de CHF à 56,9 millions de CHF et le ratio de fonds propres a baissé de 34,0 % à 11,4 %. Ces mesures exceptionnelles n’ont pas d’impact sur les liquidités. L’emprunt obligataire de 100,0 millions de CHF a permis de rembourser des prêts accordés par l’État d’un montant de 65,0 millions de CHF et les liquidités ont légèrement augmenté.

Le résultat 2018 se situe dans le cadre des prévisions publiées le 3 décembre 2018. Il doit être considéré à la lumière de différents facteurs: la première consolidation en année pleine du groupe américain MC2, la participation dans la foire d’art à succès Masterpiece London, la bonne santé des salons Art Basel et Swissbau ont beaucoup contribué au fait que les recettes d’exploitation ont augmenté de près de 6 % d’une année sur l’autre à 522,8 millions de CHF. Ces facteurs positifs n’ont toutefois pas pu compenser la charge financière créée par la réduction de Baselworld 2018, les coûts élevés de développement et de lancement de Grand Basel et les tendances à la baisse de différents produits et services sur le marché national des foires et événements.

Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale du 2 mai 2019 de renoncer au versement d’un dividende

Les grands changements dans le secteur des foires et événements exigent une restructuration profonde de MCH Group. Le processus de stabilisation et de transformation nécessaire a été engagé au second semestre 2018. La première phase a été placée sous le signe de la nécessaire stabilisation de l’entreprise. Outre diverses mesures d’économie et de réduction des coûts, les initiatives stratégiques ont été priorisées et de premières réorganisations ont été effectuées pour accroître l’efficacité de la structure organisationnelle. La suite du processus de restructuration sera axée sur la future stratégie de l’entreprise, qui fait actuellement l’objet d’une analyse approfondie et d’une redéfinition.

Ce processus prendra un certain temps et pèsera encore sur le résultat de l’exercice 2019 en cours. Pour l’exercice 2019, MCH Group prévoit d’autres coûts de restructuration et une nouvelle perte dans l’activité d’exploitation.